Les hauts de Hurlevent >> Emily Brontë

description

téléchargement

 

Nombre de page : 396 pages

Date de sortie V.O : 1847

Date de sortie France : 1925

Prix : 5€ 60

Edition : Le livre de poche

 

 

resumer

Les Hauts de Hurle-Vent sont des terres balayées par les vents du nord. Une famille y vivait, heureuse, quand un jeune bohémien attira le malheur. Mr. Earnshaw avait adopté et aimé Heathcliff. Mais ses enfants l’ont méprisé. Cachant son amour pour Catherine, la fille de son bienfaiteur, Heathcliff prépare une vengeance diabolique.

Il s’approprie la fortune de la famille et réduit les héritiers en esclavage. La malédiction pèsera sur toute la descendance jusqu’au jour où la fille de Catherine aimera à son tour un être misérable et fruste.

Ce roman anglais, le plus célèbre du XIXe siècle à nos jours, a été écrit par une jeune fille qui vivait avec ses sœurs au milieu des landes de bruyère. Elle ne connut jamais cette passion violente ni cette haine destructrice. Elle imagina tout, même le fantôme de la femme aimée revenant tourmenter l’orgueilleux qui l’a tuée.

 

mon avis

Mon tout premier classique et je ne regrette absolument pas de l’avoir lu. Pour les premières pages, j’ai eu énormément de  mal pour m’adapter au language de l’époque, mais j’ai vite compris et surmontée cet obstacle.

Le déroulement du roman est poignant et j’ai eu des difficultés à lâcher ce roman. On pourrait croire que le personnage principal masculin, Heathcliff, est détestable au plus au point si jamais on a le malheur d’abandonner ce livre mais si l’on persiste on se rend vite compte au final que c’est le protagoniste à qui on s’attache le mieux.  Oui vous pouvez me croire Heathcliff est mystérieux, brisé et attachant.

Le seul point négatif que j’ai trouvé c’est tout les liens familiaux entre les personnages. Je me suis vite perdue et j’ai du me faire un mémo que je gardais à côté de moi lors de ma lecture pour ne pas être trop embrouillée même à la fin du roman lorsqu’on commence à connaître les personnages.

J’ai énormément apprécié la plume et le talent de cette sœur Brontë pour l’écriture même si malheureusement pour elle, elle a quitté ce monde jeune, sans connaitre les sentiments très sombres ou l’amour qui habitent son oeuvre… Elle l’avait dans le sang.

Sans titre 1

8.5

 

  • Extrait :

J’ai fait dans ma vie des rêves dont le souvenir ne m’a plus jamais quittée et qui ont changé mes idées : ils se sont infiltrés en moi, comme le vin dans l’eau, et ont altéré la couleur de mon esprit.

Vous avez agi d’une façon indigne, Mr Heathcliff ! » m’écriai-je. « N’avez-vous pas eu honte de troubler les morts ?

– Je n’ai troublé personne, Nelly, et je me suis procuré à moi-même quelque soulagement. Je vais maintenant me sentir bien mieux ; et vous aurez plus de chances de me maintenir sous terre, quand j’y serai. L’avoir troublée ? Non, c’est elle qui m’a troublé, nuit et jour, pendant dix-huit ans … sans cesse, sans remords … jusqu’à la nuit dernière ; et la nuit dernière, j’ai été tranquille. J’ai rêvé que je dormais de mon dernier sommeil à côté d’elle, mon coeur immobile contre le sien et ma joue glacée contre la sienne.

– Et si elle avait été réduite en poussière, ou pis encore, de quoi auriez-vous donc rêvé ?

– Que je me réduisais en poussière avec elle et que j’étais encore plus heureux ! ..

Publicités

Une réflexion sur “Les hauts de Hurlevent >> Emily Brontë

  1. Les Hauts de Hurlevent, c’est mon livre par excellence : je le lis et le relis depuis mes quatorze ans, sans me lasser! Et moi aussi j’aime beaucoup Heathcliff! C’est marrant, je comptais en faire une chronique sur mon blog aujourd’hui, comme je l’ai relu il n’y a pas longtemps. je suis contente qu’il t’ai plu, parce que bizarrement, je trouve beaucoup d’avis négatifs dessus… C’est vrai que certains aspects ne sont pas parfaits, on sent bien qu’Emily avait un monde très restreint à exploiter quand elle s’est lancée dans l’écriture, et cela se ressent dans des détails. Mais les émotions des personnages sont très fortes, exaltées, même, et l’atmosphère qu’elle a su créer me transporte à chaque fois!

    Aimé par 1 personne

Votre avis ?

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s