Harry Potter à l’école des sorciers

Oui je sais, cette chronique ne sert strictement à rien puisque le monde entier connais ce livre mais mon amour pour cette saga restera éternel. Et puisque la sortie de la suite en livre et pièce de théâtre sont d’actualité…

description

 

 

ob_45567e_harry-potter-tome-1-harry-potter-a

 

Nombre de pages : 306 pages

Date de sortie V.O: 27 Juin 1997

Date de sortie France : 16 Novembre 1998

Prix : 19 € 90

Edition: Gallimard

 

 

resumer

Le jour de ses onze ans, Harry Potter, un orphelin élevé par un oncle et une tante qui le détestent, voit son existence bouleversée. Un géant vient le chercher pour l’emmener à Poudlard, la célèbre école de sorcellerie où une place l’attend depuis toujours. Voler sur des balais, jeter des sorts, combattre les Trolls : Harry Potter se révèle un sorcier vraiment doué. Mais quel mystère entoure donc sa naissance et qui est l’effroyable V…, le mage dont personne n’ose prononcer le nom ?

 

mon avis

Bon j’avoue j’ai attendu très longtemps avant de lire les Harry Potter bien que je connais les films par cœur au point de réciter chaque réplique. Moi- même je ne sais pas trop pourquoi j’ai attendu aussi longtemps avant de mon plonger dans les livres.

C’est tellement extraordinaire comme roman que je ne sais pas par quoi commencer.

  • Premier point :

Le lieux. Ah… L’école de sorcellerie Poudlard. Avez-vous rêvez de vous retrouver dans une école aussi merveilleuse ? Et bien je l’avoue moi oui. Bien qu’à 20 ans je n’était plus à l’école. La description des lieux est juste génial, nous voyageons dans l’imaginaire et le monde réel disparaît autour de nous. Lorsque j’étais plongée dans ce livre je pense qu’un tremblement de terre ne m’aurait pas fait sortir de ma bulle.

  • Deuxième point :

Les personnages. Mon Dieu, les Dursley ne donnent absolument pas une bonne première impression. Ils m’ont carrément laissé perplexe pour la suite de l’histoire mais heureusement ils sont présent seulement au début du livre. Ouf !!

– Harry Potter est un personnage très attachant. On découvre en même temps que lui cet univers qui nous est totalement inconnu. Il est malgré lui victime de son succès et tout comme lui, on est de le flou total et tout deviens limpide au fur et à mesure des pages.

– Ronald Wesley : Quel maladroit celui-là !! Il m’a bien fait rire toute au long du roman et m’a aussi dégoûté lors des repas. Suis-je la seule ? Le pauvre j’adore quand il reste perplexe face aux connaissances de sa camarade. On peut connaitre autant de chose ? il existe autre chose que la nourriture, les échecs et le quidditch ?

– Hermione je l’ai trouvé vraiment … disons-le clairement… casse pied au début. C’est le genre de fille en général, que je n’apprécie pas car elle se croient meilleur que les autres. Elle est limite lèche c.. avec les profs non ? A ma grande joie, son personnage change de mieux en mieux et le fait qu’elle passe tout son temps à la bibliothèque me fait penser à moi.

**Les professeurs : Ah la la Il y en a 3 qui sortent du lot

Albus Dumbledore ; oh mon dieu ce personnage farfelu et sage à la fois est une énigme à lui tout seul. Je trouve ça génial. Je pense que l’histoire aurait été différente si J.K. Rowling aurait créé ce directeur sans son grain de folie, je pense que tout aurait été différent.

Minerva McGonagall : Cette prof de métamorphose reste très attachante malgré le fait qu’elle soit très stricte. Elle se soucis énormément de la santé de ses élèves et je trouve cela super.

Severus Rogue : Mon dieu je ne sais pas si c’est le fait que dans le film il apparaît dans son cours de potion en fessant sursauter tout le monde, mais depuis cette scène, ce personnage est de loin mon préféré. Ses sarcasmes, sa froideur et son charisme sont juste au dessus de tout. Le mystère de son histoire m’a accroché encore plus à ce personnage.

  • Troisième et dernier point :

L’histoire générale. A l’époque de sa parution dans les librairies de France cela été d’une superbe originalité. Même maintenant en 2016 les romans dans le même style n’arrivent pas à la cheville de cette saga.

J.K Rowling arrive avec ce premier tome à nous faire voyager dans l’imaginaire et son style d’écriture est facile.

Harry Potter restera pour longtemps sur la table de chevet d’un nombre incalculable de personnes quel que soit leur âge de 10 à 80 ans ce livre se lit sans modération.

Sans titre 1

10

 

  • Extraits :

Il va devenir célèbre – une véritable légende vivante -, je ne serais pas étonnée que la date d’aujourd’hui devienne dans l’avenir la fête de Harry Potter. On écrira des livres sur lui. Tous les enfants de notre monde connaîtront son nom !

– Eh voilà, mon garçon, dit-il. La voie 9 est ici, la voie 10 juste à côté. J’imagine que la tienne doit se trouver quelque part entre les deux, mais j’ai bien peur qu’elle ne soit pas encore construite.

Je m’attends donc à ce que vous ne compreniez pas grand-chose à la beauté d’un chaudron qui bouillonne doucement en laissant échapper des volutes scintillantes, ni à la délicatesse d’un liquide qui s’insinue dans les veines d’un homme pour ensorceler peu à peu son esprit et lui emprisonner les sens.. Je pourrais vous apprendre à mettre la gloire en bouteille, à distiller la grandeur, et même à enfermer la mort dans un flacon…

Publicités

Votre avis ?

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s