36 Voluptés > Jo Leigh

description

leight

 

Nombre de pages : 250 pages

Date de sortie V.O : 2005

Date de sortie France : 30 Avril 2014

Prix : 9 € 50

Edition : Harlequin ( collection &H )

 

resumer

Mal aimée par son père qui lui en a toujours voulu de ne pas être un garçon, Julia Devon se venge en multipliant les coups d’éclat. Mais cette fois, elle a un vrai projet, digne de prouver qu’elle est bien plus qu’une starlette de tabloïd : ouvrir en plein Manhattan un somptueux palace dédié à l’audace et au plaisir. Scandalisé, le vieux Devon lui lance un ultimatum : si elle s’entête, il ne lui léguera pas un seul des millions de dollars auxquels elle peut prétendre.

Julia prend le pari. Mais elle frissonne quand arrive Mark Winslow. Irrésistible, sexy, implacable, l’avocat envoyé par son père pour la convaincre de renoncer est le genre d’homme dont elle ne demanderait qu’à faire les trente-six volontés…

 

mon avis

Une Romance new adulte assez plate pour ma part. Le style de Jojo Leigh est simpliste et ne donne pas assez de caractère aux personnages principaux. Le roman est court ( 250 pages ) et pourtant malgré le manque d’approfondissement certain des pensés et caractères de Julia et Mark l’idée de l’hôtel est original.

Un jeu du chat et la sourie débute alors tout du long. Un lien très fort les unis mais les engueulades vont bon train et tiennent l’allure. Ce couple de personnages principaux est mystèrieux sexy et drôle.

Une lecture rapide, simple sans prise de tête. Idéal si nous ne plaçons pas la barre trop haute, pour un moment de détente au soleil à la plage ou à la piscine ( été oblige )

C’est à vous de voir ! Lecteurs avertis à vous de vous faire votre propre opinion. Il y en a pour tous les goûts dans ce monde.

Sans titre 1

6.5

  • Extrait

Dès qu’il souriait, toute femme normalement constituée ne pouvait que tomber sous le charme.
Dommage qu’il soit aussi crétin.

Pourtant quoi? SI ce que vous voyez ici ne vous plaît pas, vous irez tout rapporter à mon cher père en lui expliquant que je ne fais pas honneur au nom des Devon?
-Appelez cela comme vous voudrez. Mais je vous suggère néanmoins de réfléchir à tout cela.
Elle inspira profondément, soucieuse de ne pas perdre son sang-froid devant ses invités.

 

Publicités

Votre avis ?

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s