Nos étoiles contraires > John Green

description

 

 

th (17)

Nombre de pages : 330 pages
Date de sortie V.O : 03 janvier 2013

Date de sortie France : 21 Février 2013

Prix: 16€ 90

Edition : Nathan

 

resumer

Hazel, 16 ans, est atteinte d’un cancer. Son dernier traitement semble avoir arrêté l’évolution de la maladie, mais elle se sait condamnée. Bien qu’elle s’y ennuie passablement, elle intègre un groupe de soutien, fréquenté par d’autres jeunes malades.
C’est là qu’elle rencontre Augustus, un garçon en rémission, qui partage son humour et son goût de la littérature. Entre les deux adolescents, l’attirance est immédiate.
Et malgré les réticences d’Hazel, qui a peur de s’impliquer dans une relation dont le temps est compté, leur histoire d’amour commence… les entraînant vite dans un projet un peu fou, ambitieux, drôle et surtout plein de vie.

 

mon avis

Ce livre parle de deux adolescents atteints par le cancer. J’avais peur que ce soit morbide, déprimant. En réalité, c’est super dynamique, très fluide, et on retrouve l’humour de John Green à travers celui de deux personnages principaux, Hazel et Augustus.

Le cancer est un sujet omniprésent. Oui. MAIS! Malgré son omniprésence, ce n’est pas envahissant, ni lourd. Bien sûr, c’est un sujet sérieux. Bien sûr, les protagonistes le savent, mieux que quiconque. Mais ils en jouent, le tourne en humour, et ne s’apitoient pas sur leur sort. Et c’est ça qui est rafraîchissant.
Ce sujet on ne peut plus sérieux est abordé par ces deux adolescents de façon humoristique et romantique. C’est ce que j’ai aimé le plus, et c’est probablement la raison pour laquelle ce livre a été un best seller.
Parlons des personnages, et notamment des 2 personnages principaux: Hazel et Augustus.
Hazel et Augustus sont tous les deux atteints d’un cancer.
Hazel, la narratrice, a les poumons « hors-service » suite a un cancer de la thyroïde, et à besoin d’une canule et d’une bombonne d’oxygène qu’elle traine partout afin de pouvoir respirer.
Augustus a perdu une vraie jambe suite a un ostéosarcome, mais en a trouvé une fausse. Il est unijambiste et débordant de vie, c’est incroyable à quel point il déborde de vie.
Leur amour est très naturel, très « doux ». Il est difficile d’expliquer l’émotion que provoque leur histoire. Ils partagent le même humour, sont infatigables à ce sujet, et honnêtement, je ne me pourrais pas me lasser de leurs conversations débordantes d’humour et de passion.

C’était quand même assez drôle, car j’étais tellement plongée dedans que les membres de ma famille me demandaient de quoi ça parlait. Donc, quand je le disais, ils me regardaient étrangement, comme s’ils n’étaient pas sûrs que j’aille bien
L’histoire est rythmée par un livre, qui vont susciter leur curiosité – mais aussi la nôtre – tout au long du livre, et même les mener au bout du monde.

Autant que vous le sachiez, John Green est un sadique. Il vous écrit des mots magnifiques pour vous charmer, et… BAM! il vous poignarde dans le dos.
Mais vous êtes là, à en demander encore, et à y penser, chaque seconde, et à vous poser des questions sur la vie – donc la mort.

Sans titre 1

9.5

  • Extraits :

-Balançoire recherche maison, ai-je proposé.

-Balançoire atrocement seule recherche maison accueillante.

-Balançoire seule, un brin pédophilique, recherche derrières d’enfants, ai-je dit. Il a ri.

-Voilà pourquoi.

-Quoi

 – Voilà pourquoi tu me plais. Est-ce que tu te rends compte à quel point c’est rare de tomber sur une fille canon capable d’inventer un adjectif avec « pédophile » ? Tu es trop occupée à être toi-même, tu ne réalises pas que tu es exceptionnelle.

 

Publicités

3 réflexions sur “Nos étoiles contraires > John Green

  1. Bonjour, je viens de découvrir ton blog grâce à Livraddict et je voulais te souhaiter la bienvenue dans la bloguophère. J’ai vu seulement le film Nos étoiles contraires et j’avais versé un torrent de larmes. Il faudrait que je lise le roman.

    Aimé par 1 personne

Votre avis ?

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s